ÊTRES

Photographie de studio

Il y a quelque chose d’indomptable dans le fait "d’être", car la vie est orgueilleuse. Même quand elle s’en va, elle laisse son empreinte sur la pellicule du réel. La mort n’est que son ombre portée. J’ai toujours été fascinée par les traces du vivant. Et à dire vrai, ces dépouilles d’animaux me trouvent plus souvent que je ne les cherche. Une chose est sûre, lorsqu’elles trouvent leur chemin jusqu’à moi, je n’ai plus qu’une obsession : les "parer" du plus bel habit, et qui sait, "réparer" un peu du reste.

© Christelle Rama 2020